Tous les articles par metsem2

METSEM#29 : Un tirage plus précis est-il un remède contre la non-réponse ? Exemple du passage d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus (Emmanuelle Duwez, Simon Lecorgne, Mathieu Olivier, Blazej Palat, CDSP SCIENCES Po)

La 29ème séance du MetSem aura lieu le vendredi 7 mai de 10h à 12h via zoom. Emmanuelle Duwez, Simon Lecorgne, Mathieu Olivier et Blazej Palat nous feront une présentation intitulée « Un tirage plus précis est-il un remède contre la non-réponse ? Exemple du passage d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus ».

Résumé de la séance :

L’échantillonnage constitue l’étape préalable à toute enquête par questionnaire en sociologie. Toutefois les modes de constitution d’un échantillon sont diverses. En fonction des paramètres du tirage, l’échantillon sera plus ou moins représentatif de la population générale et les résultats de l’enquête pourront être plus ou moins facilement généralisés. Lors de cette séance, nous nous interrogerons sur cette question de la représentativité en nous focalisant sur un exemple précis : la nature de la base de sondage. Actuellement, de nombreux dispositifs d’enquête choisissent de passer d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus dans le processus de recrutement des répondants. Une première analyse de données de l’Enquête Sociale Européenne (ESS) sur des pays ayant déjà changé de base de sondage laisse penser que cette modification de tirage améliore la représentativité de l’enquête, mais complique le travail de gestion de la collecte des données. Cette séance du METSEM sera l’occasion d’observer les conséquences de ce changement d’échantillon dans le cadre des enquêtes menées par le CDSP.
 
 
Pour vous inscrire :
 
 

METSEM#28 : Animer à dessein : un atelier pratique (Baptiste COULMONT, École normale supérieure Paris-Saclay)

La 28ème séance du MetSem a eu lieu le jeudi 14 janvier de 10h à 12h via zoom. Baptiste Coulmont nous a fait une présentation intitulée « Animer à dessein : un atelier pratique ».

Résumé de la séance :

Si un graphique est un texte, il comporte alors une dimension narrative. Une énigme, une tension, un déroulement, une conclusion. Quand le graphique est statique, ce qui est le cas habituellement, l’histoire racontée fait intervenir des personnages extérieurs, connus des lecteurs les plus savants (qui peuvent alors reconstruire l’énigme et la tension). Animer un graphique revient alors à réintroduire ces personnages et un déroulement, à construire une tension et à faire apparaître une conclusion. 
 
 
La séance a proposé une introduction au package {gganimate} de R à partir de quelques exemples concrets.

Le code présenté en séance est à retrouvé avec le présentation en format html animé dans le fichier .zip à cette adresse : https://metsem.hypotheses.org/files/2021/01/metsem28.zip

 

 

METSEM#27 : Hybrider un enseignement centré sur les apprenants (Charlotte Tempier & Marine Lanteri, SAPIENS / INSTITUT DES DÉFIS CRI-PARIS)

La 27ème séance du MetSem a eu lieu le mercredi 25 novembre de 10h à 12h via zoom. Charlotte Tempier et Marine Lanteri nous a fait une présentation intitulée « Hybrider un enseignement centré sur les apprenants ».

Pour (ré)écouter la séance :

Au vu du contexte sanitaire et de ses contraintes en enseignement-apprentissage, l’hybridation des formations est perçue comme une contrainte. Pourquoi ne pas y voir une opportunité de penser l’hybridation comme mode d’apprentissage de nos sociétés contemporaines et de ses acteurs ?

Par cette intervention, nous vous invitons à expérimenter une approche pédagogique centrée sur l’apprenant, ses besoins puis à partager notre projet autour des ‘passeurs’ de savoir, ou “Comment aujourd’hui un.e enseignant.e-chercheur.e, spécialiste de sa discipline de recherche, peut accompagner les apprenants dans leur démarche d’apprentissage et devenir un ‘passeur’ auprès de ses étudiants, ses pairs et son établissement ?”