Tous les articles par metsem2

METSEM#34 : Logiciel CorText Manager – Extraction d’information et analyse socio-sémantique pour les sciences humaines et sociales (Philippe Breucker & Lionel Villard, ESIEE Paris & LISIS)

La 34ème séance du MetSem a eu lieu le jeudi 15 septembre de 15h à 17h en hybride. Philippe Breucker et Lionel Villard ont présenté CorText : « Logiciel CorText Manager – Extraction d’information et analyse socio-sémantique pour les sciences humaines et sociales ».

Résumé de la séance :

CorTexT Manager est une application web construite par des chercheurs et par des ingénieurs à destination de chercheurs en sciences humaines et sociales, au plus près des questions portées par les chercheurs qui nous entourent et par notre communauté d’utilisateurs.
 
Cette application web peut produire un grand nombre d’analyses différentes qui ont trait aux champs méthodologiques du traitement automatique de la langue, de l’analyse des réseaux sociaux, de la statistique, et plus récemment autour de la dimension géographique qui se cache dans ces données.
 
Un des points forts de Cortext Manager est de pouvoir traiter plusieurs dimensions d’analyse en les combinant dans le même espace. Cet aspect hétérogène permet par exemple d’associer le temps avec la dimension sociale, de l’analyse de texte avec la dimension sociale ou géographique. Cela permet d’appréhender l’émergence de domaines de recherche et d’innovation, d’étudier des controverses et “hot topics”, d’effectuer des cartographies socio-sémantiques des productions de la recherche (publications, brevets, projets), ainsi que d’analyser des contenus issus du web et des média-sociaux.
 
Cet atelier se propose de sensibiliser l’audience à certaines de ces méthodes tout en découvrant l’organisation et l’évolution de la production scientifique autour de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine entre 2014 et 2020.
 

 

 

 

METSEM#33 : Qualitative and Quantitative Methods for Situating Human-Machine Communication Processes: A Comparative Analysis of Online Dating Practices (Jessica PIDOUX, CEE Sciences Po)

La 33ème séance du MetSem a eu lieu le jeudi 10 mars de 10h à 12h en hybride. Jessica Pidoux a présenté son travail de recherche « Qualitative and Quantitative Methods for Situating Human-Machine Communication Processes: A Comparative Analysis of Online Dating Practices ».

Résumé de la séance :

In my doctoral thesis, I studied three different standpoints: Graphical User Interfaces (GUI), developers, and users to understand online dating phenomena. For each standpoint, I retained the relevance of replications (Boullier, 2018). This enabled me to focus on specific entities for each standpoint (e.g., user representation variables, algorithmic input values on interfaces) that have agency over replicating online-dating practices across platforms. Through a comparative analysis, I identified the entities that become conventional across platforms. This way, I focused on comparing the plurality of possibilities that online dating creates for every actor. To build the comparisons, I used both quantitative and qualitative methods, chosen accordingly for every standpoint adopted. More specifically, I focused on the analysis of how data traceability is built on GUI structures due to their crucial role. They mediate developers’ practices of collecting data necessary for defining algorithms and of user interactions for finding a date, a partner, or for establishing at least a contact online. While qualitative analysis enabled me to have a situated view on what matters to actors, the quantitative analysis enabled commensurability of entities.

Ressources complémentaires :

Sa thèse

Article complémentaire

Sa bio

METSEM#32 : La mesure de l’abstention, nouvelle épine dans le pied des sondeurs ? (Bruno Jeanbart, OpinionWay)

La 32ème séance du MetSem a eu lieu le mercredi 24 novembre de 10h à 12h via zoom. Bruno Jeanbart est intervenu sur le thème suivant : « La mesure de l’abstention, nouvelle épine dans le pied des sondeurs ? ».

Résumé de la séance :

Si la restitution des sondages électoraux continue de se focaliser sur la mesure des intentions de vote, la tendance historique à la baisse de la participation électorale en France, hors élection présidentielle, constitue un défi pour les sondeurs amenés à conduire ce type d’enquête. L’objet du séminaire sera de présenter les méthodes utilisées pour tenter de mesurer l’abstention, leurs évolutions et les difficultés rencontrées. Quel bilan peut-on tirer de ces pratiques, dans la capacité à appréhender un niveau d’abstention correspondant à la réalité ? Il s’agira également de s’interroger sur la capacité des enquêtes à appréhender le corps électoral (les inscrits sur les listes) quand l’appareil statistique national ne diffuse des données que sur la population générale. Enfin, nous chercherons à comprendre l’impact des conséquences éventuelles d’erreurs de mesure de l’abstention sur la qualité des sondages d’intention de vote.

METSEM#30 : Les enjeux démocratiques des archives, perspective comparative France/Belgique (Odile Gaultier-Voituriez, Responsable du département archives, Direction des ressources et de l’information scientifique Sciences Po ; Marie-Laurence Dubois, Présidente de l’Association des archivistes francophones de Belgique)

La 30ème séance du MetSem a eu lieu le mercredi 16 juin de 10h à 12h via zoom. Odile Gaultier-Voituriez et Marie-Laurence Dubois nous ont proposé une présentation intitulée « Les enjeux démocratiques des archives, perspective comparative France/Belgique ».

Résumé de la séance :

Après une explication de la distinction archives publiques/privées, nos intervenantes reviendront sur les questions politiques liées au droit des archives. Si en France, « depuis la loi de 2008, les documents d’archives publiques sont par principe librement communicables à toute personne qui en fait la demande » (Source FranceArchives) sous réserve d’un certain nombre de délais spécifiques de communication, des angles morts persistent. En Belgique les questions de déclassification ne sont pas tranchées et posent question. Nous vous invitons à lire à ce sujet le texte « Crise sanitaire, démocratie et archives. La préservation des documents ministériels, un enjeu patrimonial et de gouvernance » (A lire ici) en amont du séminaire.

METSEM#29 : Un tirage plus précis est-il un remède contre la non-réponse ? Exemple du passage d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus (Emmanuelle Duwez, Simon Lecorgne, Mathieu Olivier, Blazej Palat, CDSP SCIENCES Po)

La 29ème séance du MetSem a eu lieu le vendredi 7 mai de 10h à 12h via zoom. Emmanuelle Duwez, Simon Lecorgne, Mathieu Olivier et Blazej Palat nous feront une présentation intitulée “Un tirage plus précis est-il un remède contre la non-réponse ? Exemple du passage d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus”.

Résumé de la séance :

L’échantillonnage constitue l’étape préalable à toute enquête par questionnaire en sociologie. Toutefois les modes de constitution d’un échantillon sont diverses. En fonction des paramètres du tirage, l’échantillon sera plus ou moins représentatif de la population générale et les résultats de l’enquête pourront être plus ou moins facilement généralisés. Lors de cette séance, nous nous interrogerons sur cette question de la représentativité en nous focalisant sur un exemple précis : la nature de la base de sondage. Actuellement, de nombreux dispositifs d’enquête choisissent de passer d’un échantillon de logements à un échantillon d’individus dans le processus de recrutement des répondants. Une première analyse de données de l’Enquête Sociale Européenne (ESS) sur des pays ayant déjà changé de base de sondage laisse penser que cette modification de tirage améliore la représentativité de l’enquête, mais complique le travail de gestion de la collecte des données. Cette séance du METSEM sera l’occasion d’observer les conséquences de ce changement d’échantillon dans le cadre des enquêtes menées par le CDSP.

METSEM#28 : Animer à dessein : un atelier pratique (Baptiste COULMONT, École normale supérieure Paris-Saclay)

La 28ème séance du MetSem a eu lieu le jeudi 14 janvier de 10h à 12h via zoom. Baptiste Coulmont nous a fait une présentation intitulée “Animer à dessein : un atelier pratique”.

Résumé de la séance :

Si un graphique est un texte, il comporte alors une dimension narrative. Une énigme, une tension, un déroulement, une conclusion. Quand le graphique est statique, ce qui est le cas habituellement, l’histoire racontée fait intervenir des personnages extérieurs, connus des lecteurs les plus savants (qui peuvent alors reconstruire l’énigme et la tension). Animer un graphique revient alors à réintroduire ces personnages et un déroulement, à construire une tension et à faire apparaître une conclusion. 
 
 
La séance a proposé une introduction au package {gganimate} de R à partir de quelques exemples concrets.

Le code présenté en séance est à retrouvé avec le présentation en format html animé dans le fichier .zip à cette adresse : https://metsem.hypotheses.org/files/2021/01/metsem28.zip

 

 

METSEM#27 : Hybrider un enseignement centré sur les apprenants (Charlotte Tempier & Marine Lanteri, SAPIENS / INSTITUT DES DÉFIS CRI-PARIS)

La 27ème séance du MetSem a eu lieu le mercredi 25 novembre de 10h à 12h via zoom. Charlotte Tempier et Marine Lanteri nous a fait une présentation intitulée “Hybrider un enseignement centré sur les apprenants”.

Pour (ré)écouter la séance :

Au vu du contexte sanitaire et de ses contraintes en enseignement-apprentissage, l’hybridation des formations est perçue comme une contrainte. Pourquoi ne pas y voir une opportunité de penser l’hybridation comme mode d’apprentissage de nos sociétés contemporaines et de ses acteurs ?

Par cette intervention, nous vous invitons à expérimenter une approche pédagogique centrée sur l’apprenant, ses besoins puis à partager notre projet autour des ‘passeurs’ de savoir, ou “Comment aujourd’hui un.e enseignant.e-chercheur.e, spécialiste de sa discipline de recherche, peut accompagner les apprenants dans leur démarche d’apprentissage et devenir un ‘passeur’ auprès de ses étudiants, ses pairs et son établissement ?”